Offrir un fromage, un cadeau pour gastronomes

offrir un fromage

La tradition veut que l’on n’arrive jamais les mains vides, quand on est invité. Le traditionnel bouquet de fleurs, la bouteille de vins sont aujourd’hui concurrencés par le fromage. Offrir un fromage se fait entre amis que l’on connait bien, car si tous les goûts sont dans la nature, celui des fromages corsés n’est pas le plus répandu !

Comment offrir un fromage ?

Apporter un fromage pour le dîner auquel on est convié demande une petite coordination avec la maîtresse de maison. Il ne s’agira donc pas d’une surprise à proprement parler, mais il vaut mieux se renseigner avant d’aller acheter son fromage. Quel est le menu ? Quel est le vin ou les vins ? Quel est le dessert ? Un repas bien conçu est une sorte de montée en goût. Il est difficile de passer à un dessert délicat après un plateau de fromages relevés. Si le plat principal est à base de fromage, comme le fameux gratin dauphinois, si l’entrée comporte des petites tartines de chèvre, par exemple, les fromages choisis doivent compléter le repas, et pas le déséquilibrer.

Le fromage doit être acheté le jour même, et soigneusement emballé, pour le transport.  Rien de plus désagréable qu’empester une rame de métro ou un taxi (oui, cela rappelle Trois Hommes dans un Bateau, avec le transport du Stilton, un bleu anglais qui ne manque pas de caractère !)

Équilibrer un plateau de fromages

Si l’on est chargé de la totalité du plateau de fromages, il va falloir l’équilibrer. Avec trois ou cinq fromages, selon le nombre de convives, il faut faire un assortiment avec au moins un goût léger, qui peut être un chèvre frais, un gruyère jeune ou une tomme, un goût moyen, comme un Saint Nectaire ou un Comté, et un goût plus fort, comme un Gaperon, un bleu ou un Roquefort. Les « fromages qui puent vraiment », comme le Munster ou le Maroilles seront réservés à une table de connaisseurs. En effet, pour certaines personnes, leur odeur suffit à les indisposer !

De la même façon, on essayera de varier entre lait de chèvre, lait de vache et de brebis.

Enfin, on ne négligera pas certains fromages particuliers, comme le Brillat Savarin, quasiment un dessert s’il est bien crémeux.

En dehors des fromages français, un vieux parmesan avec sa râpe, un Gouda vieux ou un Tilsitter allemand sont faciles à trouver et donnent un peu d’originalité. Mais si vous ajoutez un fromage corse… en dehors d’une brousse, ce sera à vos risques et périls !

No comments
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *